Pas de parking sous la place du Jeu de Balle : une victoire de la mobilisation citoyenne !

Le bourgmestre de Bruxelles-Ville Yvan Mayeur vient d’annoncer l’abandon du projet de parking sous la place du Jeu de Balle. C’est la victoire d’une mobilisation citoyenne qui a été rapide et massive!

La Plateforme Marolles, constituée quelques jours après l’annonce du projet, fin novembre dernier, reste cependant vigilante. Les habitants, commerçants et marchands réunis au sein de cette plateforme vont à présent examiner en détails l’annonce du bourgmestre concernant le stationnement des marchands et la « solution alternative » de la Ville « aux problèmes de stationnement » dans le quartier.

Pour la Plateforme Marolles, il s’agit d’abord d’objectiver les problèmes avant de leur chercher des solutions. Nous continuerons à revendiquer ce que nous demandons depuis plusieurs mois et qui nous semble être la seule manière de trouver des solutions intelligentes : organiser une concertation avec les marchands, commerçants et habitants du quartier.

Par ailleurs, la Plateforme Marolles soutient plus que jamais la demande de classement de la place du Jeu de Balle introduite fin janvier par l’association Pétitions-Patrimoine. La Région bruxelloise n’a désormais plus aucune raison de la bloquer en parlant « d’instrumentalisation du patrimoine ».

Une  grande fête sera organisée pour célébrer cette victoire, du 14 au 21 mars prochain, à l’occasion du 142ème anniversaire de la présence du Vieux Marché sur la place du Jeu de Balle. Le programme des festivités (bal, concerts, projections, lectures, ateliers, expositions,…) sera communiqué dans les jours à venir. Nous espérons y retrouver les nombreux Bruxellois qui ont soutenu notre combat, et notamment les habitants des trois autres quartiers encore menacés par des projets similaires de parkings souterrains.

La Plateforme Marolles

3 réflexions sur “ Pas de parking sous la place du Jeu de Balle : une victoire de la mobilisation citoyenne ! ”

  1. Félicitation à vous tous, nous avons gagné une bataille, mais pas la guerre. « L’union fait la force  » je suis heureux de constater que ce sont des valeurs que certains belges comprennent encore. Une preuve de plus qu’il n’est pas obligatoire de courber l’échine devant le monde politique. Surtout pas quand vous avez en face de vous un prétentieux mégalomane comme Mayeur et la sainte nitouche de la VUB de Ampe.

  2. Bravo à la force citoyenne. Le pouvoir, c’est le peuple qui le possède, qu’il s’en souvienne. Le quartier des Marolles et son jeu de balle est unique en Europe et une richesse pour Bruxelles, qu’il existe encore pour toujours.

Répondre à Norro Murielle Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*