frappee_web2

Qui sommes-nous ?

La Plateforme Marolles s’est constituée dans l’urgence le 24 novembre 2014, une semaine avant le Conseil communal qui allait entériner le projet de construire un parking sous la place du Jeu de Balle. Elle fédère des habitants, marchands, commerçants et associations des Marolles, amoureux et clients du Vieux Marché, résolus à défendre le caractère populaire et la diversité sociale du quartier, son marché aux puces et l’économie qui y est liée, contre tout projet qui leur porterait atteinte, qu’il s’agisse de « lifting » ou de parking.

Par conséquent, la Plateforme Marolles exige avant toute chose le retrait pur et simple du projet de parking et de transformation de la place.

Nous pensons que c’est l’union d’un maximum d’acteurs du quartier qui permettra d’obtenir l’abandon définitif de ces projets. Mais le Jeu de Balle et son marché sont aussi défendus par des gens de tout Bruxelles et bien au-delà. La mobilisation actuelle est multiple et hétérogène, et c’est très bien comme cela. La Plateforme Marolles veut fédérer tant que possible les énergies pour défendre le quartier, mais elle n’a bien sûr pas le monopole de cette bataille.

La Plateforme Marolles envisage pour l’instant son existence comme provisoire, le temps d’obtenir l’abandon de ces projets.

Comme son nom l’indique, la Plateforme agit avant toute chose dans le quartier des Marolles. Mais elle est consciente que le projet de parking sous la place du Jeu de Balle fait partie du nouveau plan de mobilité de la Ville de Bruxelles, qui prévoit la réalisation d’un « mini-ring » dans le cœur de Bruxelles et la construction de trois autres parkings sous des places historiques du Pentagone. La Plateforme Marolles est solidaire des habitants et de l’opposition qui naît dans ces autres quartiers.

La Plateforme Marolles a lancé le 25 novembre 2014 une pétition pour sauver la place du Jeu de Balle, qui a été remise à la Ville de Bruxelles le 18 décembre, après avoir recueilli 23.336 signatures en 22 jours !

33 réflexions sur “ Qui sommes-nous ? ”

  1. Je suis comme vous tous j’ai commencez mon métier sur le Vieux Met et je ne supporte pas qu’un Kajoubereir comme Mayeur va détruire ce quartier. Je vous soutient a 100% , A QUAND UNE MANIFESTATION ?
    Le Vieux Marché est aussi connu que le mannekenpis et attire peut être plus de monde ! C’est un scandale, une arnaque financière, Le Mayeur joue au promoteur immobilier, il aime cela, quand il dirigeait le CPAS de BXL, il louait des apparts sociaux de luxe a ses copines. Il s’en tape de bousculer la vie des autres, des commerçants, des riverains, des faillites qui suivront, vous avez eu un exemple de sa mentalité pendant les manifestations ! Je l’ai vu manger dans un très bon resto du sablon, en compagnie du directeur d’Interparking il y a plus de six mois, c’est surement ce jour-là qu’ils ont conclus un juteux contrat pour construire quatre parking de plus à BXL et pour une extension du Poelart. Ce type est un mégalomane mafieux. Probablement que l’étape suivante c’est la suppression du parking du Sablon. Nous sommes dans la même galère, VIEUX MET et SABLON même combat, « Mayeurke blijvt mey a puuten van onze MET »

    1. Oui, il faut sauver cette place et tous ceux qui y travaillent…c’est très important. C’est l’âme du quartier et une attraction touristique connue dans le monde entier…C’est le seul marché au monde qui a lieu sept jours sur sept,il n’y a que le 25 décembre et le 1er janvier que la place est déserte…
      Dans les anneése 85ou 90 (je ne me souviens pas exactement) il avait été question d’enlever les pavés de la place et de la bétonner…
      Un comité  » Les amis du vieux marché  » avait lutté ,sans internet,contre cette idée saugrenue!
      Nous avions obtenu gain de cause en parrainant les pavés. Chaque personne parrainait, pour un franc le pavé,un ou plusieurs pavés et recevait un certificat.
      Une délégation, dirigée par Michel Lutte (portant bien son nom…)soumis ces certificats au Bourgmestre de l’époque et obtint gain de cause…les pavés furent sauvés !!!

  2. Suite a votre gentil mail !

    Bonjour

    Votre bataille est la mienne, j’ai commencez au VX MET en 1981 et c’est sur cette magnifique place que j’ai appris mon métier.
    Je ne supporte pas qu’un politicien véreux en arrive à supprimer ce marché qui fait partie du patrimoine bruxellois au même titre que le Manneken-Pis. Et ceci uniquement dans le but de remplir les poches d’INTERPARKING.
    La prochaine étape c’est surement la suppression du parking du Sablon et de son marché, votre avenir et le nôtre sont liées, nous avons depuis la nuit des temps une complémentarité, l’un ne peut pas vivre sans l’autre.
    Je vous suggère d’organisez une manif aussi bien sur la place du jeu de balle, que sur le Sablon. Mais pas à la va vite, avant tout il est impératif que la presse nous assurent un couvert médiatique.
    Je suis à votre disposition.
    Van der Stichelen Rogier, Patrick
    http://www.antiquessablon.com

  3. Je ne peux pas me calmer ! C’est du même ordre que ce qui veulent aller en haut de l’Himalya en bus. Si vous trouvez du charme au Marolles laissez le dans son jus. Les commerçants qui rêvent d’avoir des clients plus bourgeois par ce qu’il y aura un parking se trompent : c’est le syndrome de la crise qui fait se refermer les portes feuilles pas le manque de stationnement. Si les bourgeois et les touristes adorent venir s’encanailler dans ce quartier c’est justement parce que les pavais abîment leur chaussures et qu’il quittent leur ronron de petit confort. Il faut mériter cette ballade dominicale, il faut accepter la mixité du quartier, il faut marcher parce que c’est bon pour la santé, il faut aimer le centre déglinguer de Bruxelles..

    Je viens de Toulouse dans le sud de la France. dans les années 70 la municipalité voulait, comme cela c’est fait à PARIS LYON et autre capitale régionales, faire des voies rapides pour les voitures sur les berges de la Garonne. Une bande d’irréductible a bataillé ferme pour faire annuler ce projet. Aujourd’hui toute la communication de Toulouse est basée sur des photos de ces berges conservées et aménagées pour les piétons. Si le prix de l’aménagement du boulevard Anspach doit se faire au prix du massacre du marché au puce, je rend ce boulevard pour conserver la marché tel qu’il est !

  4. To clarify the situation slightly: the plan has already been approved by college and will be voted by the communal council on Monday where basically the majority is guaranteed! I would like to urge each and every one of you to email els.ampe@brucity.be and yvan.mayeur@brucity.be to express your opposition to the plan to turn jeu de balle into a parking lot! PLEASE DO THIS NOW! The more people react the more chances we have that this is revoked!

  5. Dear Mr Mayeur,

    Following the announcement of the Mobility Plan for the Pentagon I was shocked to read about the plan to construct a new car park at Place de Jeu des Balles. Needless to say I strongly oppose such a decision, regardless of whether this parking lot is underground or only blocks access to half of the square for a plethora of reasons that I will enumerate, hoping to appeal to your common sense and reason.

    1. Place de Jeu des Balles is one of the key tourist attractions in the centre of Brussels
    2. It is important both culturally and socially for the people living in the Marolles, one of the few neighbourhoods in Brussels that has maintained its authenticity.
    3. The economic activity of the neighbourhood, which is otherwise rather poor, is centred around Place Jeu de Balle and the flea market, be it bars, restaurants or antique stores. Closing down the square for an extended period of time to construct an underground parking lot would have a devastating impact on the small and medium size enterprises that operate in the neighbourhood
    4. Closing Jeu de Balle would also drastically decrease the number of people visiting the neighbourhood, which is normally bustling with life during the weekend. I am afraid to say that given the already high crime rate of Brussels and the fact that the Marolles has a largenumber council flats this could lead to a further ghettoization of the area
    5. The narrow streets of the Marolles make it a far from ideal place to build an underground parking lot and given that a massive parking lot, which you in fact plan to expand, is already located at Place Poelaert I fail to see the utility of destroying part of the cultural heritage of the city to build another parking lot in such close proximity.
    6. My last point is about aesthetics, altering the facade of such a historic neighbourhood to accommodate more cars in a city where everything is walking distance seems counterintuitive.

    In hope that you will retract this decision and leave Jeu de Balle intact.

    Best Regards,

    Chrstina Mercuriadi

    Parliamentary Assistant in the European Parliament and inhabitant of the Marolles

  6. Est-il vrai qu’il y a sous la Place du Jeu de Balle un ancien abri aérien aménagé architecturalement et historiquement très intéressant? Il faudrait peut-être proposer son classement pour empêcher la construction de ce parking!

  7. C’est une abberration ( je ne sais pas s’il y a tant de b et de r dans ce mot, mais il le mérite ). Et ce sont nos élus qui décident de celà…

  8. Au lieu de construire un nouveau parking, la Ville devrait créer une entrée au parking Poelaert donnant sur la place Breughel, et rénover les rues et l’éclairage public entre cette place, et les places Jeu de Balle et Sablon…

  9. J’espère que beaucoup de gens se mobiliseront , on ne peut pas laisser faire .
    D’abord , le marché aux puces est un patrimoine historique , des centaines de touristes viennent chaque semaine le visiter.
    Ensuite , il constitue un revenu pour beaucoup de personne , on se plaint toujours du chômage dans notre pays , limiter des emploies n’arrangent pas vraiment la situation .
    Enfin , notre marché aux puces anime depuis des années , notre beau quartier , les Marolles , il participe à sa beauté et à son ambiance chaleureuse et familiale .

  10. Un parking sous la Place du jeu de Balles ? Depuis la construction de l’Eglise, de la caserne des pompiers, et en 1954, de la piscine de la rue du Chevreuil pour ne citer que les 3 « gros » bâtiments de la place, les techniques de construction des fondations des bâtiments ont progressé.
    La relecture du rapport de la construction de la piscine sur ce terrain marécageux est très instructive. La piscine est une prouesse architecturale (deux bassins superposés en étage); vous seriez surpris de savoir ce qui « existe » en souterrain, comment les obstacles ont pu être franchis pour permettre ce qui est en surface.
    Cette situation « géologique » particulière ne serait-elle pas aussi une bonne raison pour laquelle le site de ce parking souterrain est très mal choisi?

  11. j’ajouterai que la construction du parking sous Flagey a nécessité de trouver des solutions aux problèmes « chroniques » posés par l’eau (inexplicablement inattendus dans la tête de certains). Durée et coût des travaux supplémentaires de l’entreprise à l’avenant. A vérifier. Ceci pour comparer deux sites géologiques comparables. Sauf mon erreur.

  12. Beste burgers denk ook eens aan uw gezondheid Brussel heeft
    één van hoogste fijn stof concentraties van west-europa 3000
    brusselaars sterven ieder jaar vroegtijdig an de gevolgen daarvan hoog tijd dat dit stopt en moeten we de overheden niet gewoon in gebreken stellen en aanklagen wegens schuldig verzuim.

  13. Est-ce que ce genre de projets ne se sait pas condamné d’avance, mais ne se lance que pour pouvoir réaliser dans la foulée quelques études de faisabilité, de sol, etc. à plusieurs centaines de milliers d’euros sur fonds publics ?
    J’en connais, des bureaux d’étude, architectes et entrepreneurs qui fonctionnent à plein rendement sur des études de ce genre, dont les conclusions ne sont gardées que le temps d’un mandat, et les études contestées par le Collège suivant, qui relance une nouvelle étude… Outre le jeu politique minable que cela représente, c’est du détournement de fonds publics à la Belge et ça a lieu partout.
    A partir du moment où il y a une telle contestation, il faudrait pouvoir s’assurer que « nos élus » n’engagent plus aucun denier public dans l’affaire. Est-ce juridiquement envisageable ?

  14. …Sans compter que, vu la situation politique complexe du pays, il faut garder à l’esprit la motivation réelle que peuvent avoir les députés flamands à « torpiller » Bruxelles, qui reste l’objet d’enjeux très importants.

  15. Ce commentaire est une remarque sur la méthode employée pour argumenter ce projet de parkings.

    Normalement, pour présenter un projet, on présente « les aspects + » et « les aspects – » du projet, et de la balance que l’on peut faire de ces aspects, on tire arguments pour promouvoir ou rejeter le projet.

    Ici, comme souvent, il y a une erreur de méthode dans la présentation des choses, l’argumentaire de Mme Els Ampe est biaisé : tous les points « – » sont présentés comme faisant partie du réel, et tous les points « + » comme amenés par la députée, ce qui lui permet de présenter par exemple la recette que la Ville tirera des nouveaux parkings (estim. 580.000 € /an pour la Ville) comme un argument. Or, à ce stade, c’est un fait parmi d’autres, dont il faut apprécier la valeur réelle (quelles bases à cette évaluation ?, importance de ce budget par rapport aux autres rentrées financières de la Ville ?, garanties ?, aspects sacrifiés en échange ?, etc.) – et pas encore un argument…

  16. J’habite le quartier et connaîs déjà les embouteillages et la pollution ds ce quartier aux rues étroites: c’est irresponsable d’encourager encore les voitures ds ce quartier. De plus l’expérience montre que les travaux durent tjs bcp plus longtemps qu’annoncé et cela a TOUJOURS des répercussions fianncières et économiques pr les commerçants du quartier concerné; vu la conjoncture économique, les commerçants ont-ils vraiment besoin d’être enfoncés encore un peu plus? NON !!

  17. IL faut travailler sur l’efficacité des transports en commun à Bruxelles pour que moins de voitures y circulent. On attend trop longtemps un tram ou un metro comparé à Paris ou à Londres.
    Ce n’est pas en créant des parkings au centre de la ville qu’on découragera les  » accros » à l’automobile!!
    Il ne faut pas toucher à la place du Jeu de Balle.

  18. Oui au parking vélo NON MILE FOIS NON au parking en dessous de la place du jeu de balles! Idée complètement absurde…. Mais qui a eu cette idée folle?

  19. Construire des parkings dans le Centre Ville n’a aucun sens. C’est aux entrées de la ville qu’il faut les construire et amener les gens de ces parkings au centre avec des transports en commun fréquents, réguliers, bref fiables… exemple: parking Delta.
    C’est quand même évident ce que je raconte! D’un côté on limite volontairement les places de parking au nord de BXL (Laeken), au risque d’embêter les riverains qui ne possèdent pas de garage – tendance Ecolo. Et maintenant on a un soi-disant Socialiste qui veut ramener les voitures des « touristes » au Centre de Bxl. Et si on améliorait la STIB au lieu de lui tirer dans les pattes en voulant construire des parkings???

Répondre à Jan Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Touche pas à mon Jeu de Balle!